Menu

Presse – Dernières Nouvelles d’Alsace – 14 Février 2010

Critique : Opus 4 à l’Illiade

 

Palabres cuivrées

 

« Si l’habit ne fait pas le moine, les quatre musiciens d’Opus 4 vêtus d’accoutrements loufoques, sont pour le moins des virtuoses des cuivres. Un « Casting » délirant l’autre soir sur la scène de l’Illiade.

A les voir arriver sur scène, affublés d’accessoires grotesques, il serait difficile de les imaginer en incarnation parfaite de la rigueur imposée par un orchestre philharmonique. Et pourtant, si aujourd’hui ils déjouent allègrement les partitions, c’est grâce à leur formation classique, couronnée de maintes récompenses.

Au départ une bande de copains, Opus 4 commence son histoire un soir d’été 2002 quand Micaël Cortone d’Amore (tuba), Vincent Gillig (trompette), Laurent Larcelet et Nicolas Moutier (trombone) décident d’habiller l’austérité du classique avec un humour piquant. Du chemin a été fait depuis et, après avoir parodié « Carmen », ils mettent à l’eau leur tout dernier spectacle « Casting ». Une sorte de parodie critique à toutes les star académies, mise en mouvement par Cathy Dorn sur un répertoire taillé sur mesure par Rémy Abraham.

Musique tribale, refrains de Blanche Neige, des pas de tango, des notes blues ou du rap, le panaché ne manque pas d’éclat. Gags et pitreries se suivent; pour l’amour de l’art, les quatre compères n’hésitent pas à se rouler à terre, cramponnés à leurs instruments. « Casting » se révèle un spectacle frais, qui, avec la promesse de bien mûrir, pourrait séduire le plus exigeant des publics.  »

presse9

7 years, 5 months ago Commentaires fermés sur Presse – Dernières Nouvelles d’Alsace – 14 Février 2010