Menu

Presse – Dernières Nouvelles d’Alsace – 12 Septembre 2005

« Des cuivres pour s’évader

Voyager par la musique et faire s’arrêter le temps. C’est le tour de maître qu’a réussi hier après-midi le quatuor strasbourgeois Opus 4 en donnant un concert de cuivres en l’église Saints-Pierre-et-Paul.

Depuis 2002, ces quatre musiciens émérites, tous professeurs à l’académie Eurocuivres de Montbéliard et également enseignants dans divers conservatoires, interprètent de concert des oeuvres d’illustres musiciens et jouent des compositions inédites.

Au programme hier, de la musique accessible aux profanes et pas uniquement des pièces réservées à un certain cénacle d’amateurs et de puristes. Et, en plus de l’Ouverture de Guillaume Tell de Rossini ou des extraits de Carmen de Bizet, Jean-Sébastien Bach, incontournable en tout point. Et notamment pour les formations de cuivres avec sa Toccata et fugue en ré mineur.

Et Claude Debussy dans ce menu pour mélomanes en devenir ? Sa Fille aux cheveux de lin a plu à Micaël Cortone d’Amore tout simplement parce que ce dernier a joué ses premières notes sur un piano avant de poursuivre par le tuba. Et de rencontrer Vincent Gillig (trompette), Jean-Philippe Chavey (cor) et Laurent Larcele! t (trombone) pour former ce quatuor qui suspend le temps pour diffuser une musique intemporelle. »

presse4

5 years ago Commentaires fermés sur Presse – Dernières Nouvelles d’Alsace – 12 Septembre 2005